[ Neverland Stables ]

Bienvenue au milieu de nulle part...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  PartenairesPartenaires  

Partagez | 
 

 [ Fenrir - Poney - 8 ans ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Unaja
Encycloadmin
avatar

Féminin Nombre de messages : 15114
Age : 28
Cheval : No One, Oxymore, Requiem et Scars story
Métier : Dentiste
Date d'inscription : 08/05/2008

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   21.11.10 20:06


Code:
[img]http://i21.servimg.com/u/f21/11/01/52/26/fenrar10.jpg[/img]

[ Nom ] Fenrìr
[ Âge ] 8 ans
[ Sexe ] Etalon
[ Caractère ] Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez jamais de mal à retrouver Fenrìr dans un pré, même si vous ne le connaissez pas : cherchez le seul poney couvert de boue de la tête aux pieds, c’est lui. Une fois que vous l’aurez repéré, armez-vous de courage pour l’attraper… Car fougueux comme pas deux, Fenrìr ne va pas se laisser faire ! Quand enfin, vous aurez réussi à lui passer un licol autour de la tête, vous devrez supporter ses farces et bêtises incessantes, en main comme au pansage. Mais si à ce moment Fenrìr vous parait vraiment un petit démon, cela ne va pas durer. En effet, et heureusement, ce poney robuste est un compagnon idéal pour les amoureux de randonnée et de pony-games. Il passe partout et est très agile quand il s’agit de faire des slaloms et des demi-tours… Mais avant, il vous faudra le dompter, ce qui ne sera, croyez-moi, pas une chose facile !

Compétences :

[ Dressage ] ?
[ Endurance ] 2
[ Saut ] ?
[ Longe ] 3
[ Attelage ] ?
[ Western ] ?
[ Randonnée ] ?
[ Jeux ] ?

Mental :

[ Moral ] 63 %
[ Forme ] 57 %
[ Confiance ] 22 %
[ Santé ] 68 %

[ Prix ] 1200 Gallions

[ Propriétaire ] Bobolita


Code:
[img]http://i21.servimg.com/u/f21/11/01/52/26/fenrar11.jpg[/img]

[ Carnet de Santé ]

Dernière Visite chez le Véto : 11.08.12
Dernière Visite chez le Maréchal : 02.08.12
Dernière Visite chez le Dentiste : 09.06.12
Dernière Visite chez L'Ostéopathe :


Dernière édition par Unaja le 10.07.12 22:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobolita
Modo Jojo
avatar

Féminin Nombre de messages : 3963
Age : 25
Métier : Vétérinaire
Date d'inscription : 28/03/2010

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   17.05.12 16:55

    * OBJECTIFS :

    Points ;


    - Atteindre 20 % de confiance.
    - Atteindre 50 % de confiance.
    - Atteindre 80 % de confiance.
    - Atteindre 100 % de confiance.
    - Atteindre 100 % de santé.
    - Atteindre 100 % partout.


    Disciplines ;

    - Faire une première séance montée.
    - Atteindre 25 points en dressage.
    - Atteindre 50 points en dressage.
    - Atteindre 25 points en longe.
    - Atteindre 50 points en longe.
    - Faire une randonnée.
    - Atteindre 40 points en randonnée.
    - Faire une séance de jeux.
    - Atteindre 40 points en jeux.
    - Passer une barre.
    - Atteindre 30 points de saut.


    * EVOLUTION :

    Dressage : Aucun entrainement.
    CSO : Aucun entrainement.
    Longe :
    - 30.05.12 : Apprentissage de l'écoute. Concentrer Fenrir.
    Randonnée : Aucun entrainement.
    Jeux : Aucun entrainement.


_________________


Dernière édition par Bobolita le 30.05.12 16:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobolita
Modo Jojo
avatar

Féminin Nombre de messages : 3963
Age : 25
Métier : Vétérinaire
Date d'inscription : 28/03/2010

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   17.05.12 23:48

« Un cataclysme poilu »
Jeudi 17 mai 2012

    Fenrir ... Pourquoi ? Comment ? Je n'en savais strictement rien. Petit poney pie à la robe sale, aux crins beaucoup trop longs et aux sabots abimés, je le connaissais depuis de longs mois; depuis qu'il arpentait les prés de ventes de sa présence fantomatique. Il était loin d'être remarquable par rapport à d'autres dont les yeux expressifs et la morphologie parfaite séduisaient presque aussitôt. Mais lui non; il n'avait rien de cette perfection si recherchée et il restait inlassablement dans ces vastes paddocks tandis que la course du temps continuait son petit bonhomme de chemin. Alors pourquoi se trouvait il en ce moment même bien au chaud, dans un box spacieux et propre qui contrastait en tout point avec le crasseux petit poney ? Tout simplement parce que moi, cavalière peu être trop téméraire, j'avais décidé de le prendre sous mon aile. La sensation qui envahissait mon corps était étrange, presque unique. J'avais l'impression de connaitre ce petit être alors que je n'avais jamais eu l'occasion de le toucher, ni d'essayer de le comprendre. La confusion la plus totale envahissait mon esprit tandis que je m'interrogeais encore sur les raisons de son achat. Mais l'agréable sentiment de pouvoir offrir un vrai foyer à cette boule de poil me rendait suffisamment confiante pour l'avenir. Je marchais donc d'un pas léger en direction de l'écurie du Kenya, revivant en même temps l'arrivée de ce poney si particulier ...

    ~ Flash back ~

    Les papiers étaient signés, le van arriverait bientôt. J'étais angoissée et stressée ... Le vendeur m'avait passé un coup de fil pour me prévenir que la montée avait été compliquée. Fenrir refusait catégoriquement de rentrer dans le van malgré toutes les techniques plus rusées les unes que les autres des vendeurs. Finalement, après une lutte acharnée contre le démon lui même, le poney était entré, retardant tout de même l'arrivée prévue de plus d'une demi heure. Comme si je n'étais pas assez anxieuse comme ça. Il n'était pas encore là et pourtant il faisait déjà des siennes. Enfin après une attente interminable, le van entrait dans la cour, attirant une foule de curieux dont j'étais la meneuse. J'observais le conducteur descendre du véhicule, les joues rouges et les cheveux en bataille. Je fis la moue ... Il ne semblait pas content du tout. Il pris deux autres gars avec lui pour décharger le nouveau centre du monde à mes yeux. Trois hommes pour une petite boule de poil, n'était-ce pas exagéré ? Pourtant, lorsque j'aperçus la tornade bicolore sortir du van et tendre brusquement la longe que tenait un des costauds, je sursautais. Il faut croire que malgré sa petite taille, la bestiole n'en démordait pas pour autant. Je m'avançais d'un pas hésitant pour prêter main forte tandis que je subissais malgré moi les foudres du conducteur. Lorsque j'eus apposée ma signature pendant que l'un des trois hommes essayait de contenir le poney qui prenait un malin plaisir à le trainer dans la cour en long en large et en travers, le conducteur appelait les deux autres et leur fit signe de mettre les voiles.

    On me confiait donc un peu maladroitement la longe de mon asticot, pendant que, incrédule, je regardais le véhicule s'éloigner. Je n'aurais pas dû faire abstraction de vigilance ; quelques secondes plus tard, le poney se mit au grand trot, me forçant à rester camper sur le sol pour éviter d'être trainée à l'arrière comme un pantin démembré. J'essayais de ne pas m'agiter pour ne pas l'exciter encore plus qu'il ne l'était déjà et le dirigeais rapidement vers son box, histoire qu'il prenne ses marques car il avait l'air on ne peut plus perdu. Voila donc où nous en étions : Je m'apprêtais à retrouver la tornade poilue après quelques heures de solitude ...

    ~ Fin du Flash back ~

    J'arrivais bientôt devant l'écurie du Kenya, sondant du regard les boxes pour retrouver celui de mon nouveau compagnon à quatre pattes. Je ne tardais pas à dénicher l'objet de ma convoitise au bruit que faisait le poney qui se trouvait dans le troisième. Des bruits réguliers de sabots martelant les parois de son box me fit immédiatement comprendre où j'avais un peu hasardeusement logé mon équidé. Je ne m'étais pas trompée et quelques secondes plus tard, je faisais face à mon petit démon. Je claquais de la langue pour l'inciter à venir vers moi mais Fenrir me lançait un regard qui voulait certainement dire d'aller clairement me faire voir. Je souris doucement : Quelle teigne ... Mais je ne me décourageais pas pour autant et utilisais alors une des meilleure armes que je connaissais jusqu'à présent pour attirer un cheval réticent : La nourriture. Je transportais toujours quelques bonbons et autres friandises dans mes poches, aussi j'en tirais rapidement une de ma veste pour la tendre vers l'adorable indésirable.

    « Allez mon gros, viens voir un peu »


    Que néni, monsieur m'ignorait superbement tandis que je ne mollissait pas, en bon et brave soldat fidèle au poste. Fenrir grattait le sol d'un antérieur, ou bien cognait le mur de son box, mais jamais il ne fit un pas dans ma direction qui pourrait me laisser sous entendre qu'il s'intéressait un tant soit peu à ma personne. Au bout de quelques longues minutes, je finis par laisser tomber, lui accordant encore un peu de repos avant de commencer à m'approcher vraiment de lui. Je déposais la friandise sur le bord du box avant de m'éloigner de quelques pas. En bon vicelard, Fenrir s'approchait à mesure que mes pas m'éloignaient de lui et finit par attraper la friandise du bout des lèvres. Ma bouche s'étirait en fin sourire tandis que je murmurais.

    « Demain sera un autre jour hein ... A plus tard l'asticot !»

    Dans ma tête, tout était clair. Fuyant, distant, méfiant et pas très obéissant, c'était lui que j'avais choisi parmi tant d'autres. Pourquoi ? Je n'aurais peut être jamais de réponse à ma question, mais une chose était sûre : J'étais sous le charme de ce petit poney à la robe sale, aux crins beaucoup trop longs et aux sabots abimés ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafate
Admin


Féminin Nombre de messages : 8532
Age : 27
Cheval : Esteva
Métier : Adminhyperdébordée xD
Date d'inscription : 01/08/2007

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   18.05.12 18:01

Ca annonce de beaux résumés Smile

+ 3% Confiance
+ 2% Moral

_________________
Esteva

Spoiler:
 

Merci Pingou (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobolita
Modo Jojo
avatar

Féminin Nombre de messages : 3963
Age : 25
Métier : Vétérinaire
Date d'inscription : 28/03/2010

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   18.05.12 21:38

« Premiers soins ; ou l'art d'embêter le monde »
Vendredi 18 mai 2012

    La veille, Fenrir avait pris place parmi les adorables bouilles des poneys de propriétaires de Ns. La nuit n'avait pas été sans vague, et c'est légèrement fatiguée que j'émergeais de mon lit, à peine réveillée. Une bonne douche et un petit déjeuner complet pour finir de me mettre d'attaque, et j'empruntais déjà le chemin qui menait aux écuries. La tornade bicolore avait était particulièrement difficile à manier hier et cela me promettait une matinée riche en péripéties. Comment allais-je dompter mon asticot ? Je soupirais doucement, pénétrant dans la petite écurie où logeait nos adorables équidés. J'avançais devant le box de mon protégé et le fixait du regard. Comme la veille, monsieur était collé contre le fond de la paroi de son box, donnant de temps à autre un petit coup dans le mur histoire de signifier son mécontentement. Peut être qu'il avait besoin de retrouver les vastes espaces des paddocks ? J'allais tenter un pansage afin de m'assurer du bon état général de l'animal si tant est qu'il me laisse l'approcher ... Je tendis une friandise au poney qui m'ignorait une deuxième fois, me mettant encore et toujours, un vent magistral. Je grognais, à moitié agacée, à moitié charmée par le caractère ténébreux de mon poney. Bien, puisque la nourriture et la manière douce ne marchait pas, j'allais rentrer dans son chez lui. Tranquillement bien sûre, je ne tenais pas à me faire expulser à grands coups de sabots ...

    J'attrapais un licol de nylon au bout du quel pendait une longe, puis ouvrit la porte du box. Fenrir redressait la tête et se grandit au fond du box. Il n'avait plus rien d'un petit poney chétif et perdu : J'étais face à un équidé qui sait ce qu'il vaut. D'un appel de langue, je l'invitait à se concentrer sur moi, pendant qu'il m'observait, méfiant. Je fis un pas assuré dans sa direction et l'animal se tournait, me montrant gracieusement son arrière train.

    « Joue pas à ça Fen' » grondais-je.

    Je lançais le bout de la longe en direction des flanc du poney pour l'obliger à ressentir de l’inconfort et à bouger. D'un pas lourd qui en disait long sur l'état de Fenrir, il se tournait visiblement agacé par mon petit manège. J'embêtais Fenrir jusqu'à ce qu'il me fasse de nouveau face puis arrêtais. Le pie me fixait calmement, grattant de temps à autre son antérieur au sol. Je fis un deuxième pas et la petite boule de poil se mit à se diriger rapidement vers la porte du box, que je me bénissais d'avoir fermée. Allons bon, je n'allais pas parvenir à mes fins avant un bon bout de temps visiblement. Cela faisait maintenant un quart d'heure que je tournais dans le box de Fenrir telle la godiche moyenne vu que môsieur ne se laissait pas attraper et pire que ça, me menaçais. La patience qui était pourtant une de mes valeurs les plus fortes ( sisi je vous jure ) commençait de me faire réellement défaut. Je devais absolument brosser le fougueux animal mais il ne semblait pas être sur la même longueur d'onde que moi. Je finis par m'assoir dans la paille, soupirant comme une désespérée. Je lançais un regard plein de pitié à Fenrir qui avait l'air de bien s'amuser, ce qui eut le don de me faire tout de même sourire. La tête droite et fière, il se réjouissait de sa victoire. Mais je n'avais pas dit mon dernier mot. Rien à faire des menaces du bout de chou : Ses dents me frolaient mais il ce n'était que du bluff, j'en avais vu d'autres. Je bravais donc le danger potentiel et finit par passer la longe autour de l'encolure du poney, puis à lui enfiler rapidement le licol. J'avais envie de crier victoire mais je savais que tout n'était pas encore terminé. J'ouvris la porte du box en gardant une certaine pression sur la longe, puis invitait Fenrir à me suivre.

    Restant fermement campé sur ses quatre membres, le bout du nez en l'air, il refusait catégoriquement de m'emboiter le pas. Je lançais la longe en direction de ses flancs pour le faire bouger puis marchait. N'ayant pas vraiment le choix, Fenrir fit un pas puis bondit au trot pour me dépasser. Mais quel caractère bon sang ! Je grognais puis le remit à sa place. Je repris ma bonne vieille méthode de la chambrière devant le poitrail, pour garder l'animal près de moi. Agacé, Fenrir secouait sa tête en tous sens, faisant valdinguer ses crins. Il dansait au bout de la longe tandis que nous avancions péniblement sur quelques mètres. Enfin je pu attacher le pie pour commencer son pansage. A vrai dire, j'étais déjà épuisée. J'ouvris ma boite de pansage et m’emparai d'une étrille. Je frottais énergiquement sur le poil de Fenrir qui s'agitait déjà en tous sens.

    « T'arrêtes un peu de bouger l'asticot ? »

    Heureusement qu'il n'était pas bien grand sinon j'aurais bien pu me faire piétiner. J'avançais doucement dans le pansage même si Fenrir faisait tout pour m'en empêcher. Un coup de nez dans ma boite de pansage pour renverser son contenu par terre, un coup de sabot sur le pied, un petite ruade pour tenter de m'intimider. J'en voyais de toutes les couleurs. Mais sa taille plutôt modeste me permettait de garder une certaine confiance en moi et un certain contrôle qui l'empêchait de prendre le dessus. J'arrivais bientôt à l'étape non négligeable des pieds. Je savais d'avance que si j'avais miséré pour lustrer son poil ( sans réel franc succès puisque il était toujours un peu sale ) ce n'était rien en comparé de tenter de lui curer les pieds. Je me baissais tout en restant à bonne distance de ses dents par précaution, puis tirait doucement sur son boulet. Fenrir résistait et je le sentais parfaitement. Je dû faire pression sur son épaule pendant plusieurs longues minutes pour qu'il ne se décide à donner le pied, non sans un coup de nez au passage. Aussitôt dans ma main, le poney tentait de reposer son sabot au sol mais je le maintenais aisément. Je curais son pied tout en vérifiant sa ferrure, puis reposait le membre du poney au sol. Je fis de même pour les autres pieds mais c'était loin d'être gagné : Fenrir ne donnait rien facilement. Après plusieurs batailles, je parvins tout de même à administrer les premières vérifications et faire un premier pansage à l'animal. Cela suffisait pour le moment aussi je décidais de lâcher Fenrir au pré. Cela serait peut être une énorme erreur. Qui me dit que je parviendrais à le rattraper ? Mais je sentais qu'il en avait envie, que ça lui ferait du bien, alors je détachais sa longe et me mis en marche vers le paddock tout en me préparant aux divers farces que pourrait me faire ma bouille de clown.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafate
Admin


Féminin Nombre de messages : 8532
Age : 27
Cheval : Esteva
Métier : Adminhyperdébordée xD
Date d'inscription : 01/08/2007

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   22.05.12 12:51

+ 5% Confiance
+ 3% Moral

_________________
Esteva

Spoiler:
 

Merci Pingou (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobolita
Modo Jojo
avatar

Féminin Nombre de messages : 3963
Age : 25
Métier : Vétérinaire
Date d'inscription : 28/03/2010

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   27.05.12 16:19

« Les choses sérieuses commencent »
Dimanche 27 mai 2012
    Aujourd'hui il faisait chaud et beau ; c'était le temps parfait pour profiter de mon poney. Mon adorable asticot se faisait paisiblement dorer la pilule au pré et c'est dans les verts pâturages que je suis allée le chercher pour un bon pansage. Il ne se laissait toujours pas faire mais j'arrivais tout de même à finir par l'attraper malgré lui, après plus ou moins longtemps de lutte. Étrangement je ne le voyais pas devenir un petit cheval sage et obéissant. C'était dans sa nature d'être indépendant et distant. Peut être arriverais-je tout de même à le rapprocher un peu de moi ? Trottinant à mes côtés, Fenrir tentait toujours de me dépasser ; il n'avait aucun respect pour ma personne, il ne me considérait que comme un élément du paysage qui composait son environnement, je ne représentais encore rien. Et bien que ce statut d'inconnue me dérangeais, je n'y pouvais pas grand chose pour le moment, si ce n'est prendre soin de lui jusqu'à ce qu'il soit prêt. J'attachais tant bien que mal le pie aux anneaux de pansage et commençait de passer soigneusement mon étrille sur sa jolie robe tachetée. Son gros ventre gonflé d'herbe et ses courbes peu harmonieuses lui donnait un air totalement hirsute qui lui allait à ravir. Mais je comptais bien le faire travailler un peu. Pas pour en faire un champion de saut ou de dressage, mais au vu de son caractère et de son amour des espaces verts, j'étais sûre qu'il ferait un compagnon idéal pour de longues balades.

    Je promenais ma brosse le long du corps du poney qui s'agitait en tout sens. Et vas y que je tire la longue par ci, que je piétine sur place par là. Il était infernal mais cela n'allait pas durer. Je comptais sur le travail à pied pour lui apprendre les bonnes manières et les bases du respect. Sa petite taille était un atout et malgré son caractère de cochon, il ne me faisait pas peur, j'avais donc plus confiance en moi et les choses seraient donc plus simples. Je terminais de faire la robe du pie puis m'attaquais à ses crins et ses pieds. Toujours peu enclin à me donner ses sabots, je dû cependant me battre moins longtemps. Fenrir avait certainement compris que plus il me donnait les pieds facilement, plus je lui fichais rapidement la paix. Je lui donnais un morceau de carotte lorsqu'il me donnait le dernier pied presque sans broncher

    « Tu vois quand tu veux tête de mule ... »


    Je souris doucement en posant délicatement la main sur l'encolure du poney. Fenrir tournait la tête dans ma direction, me fixant de ses deux grands yeux. Une petite oreille se tournait dans ma direction. Etait-ce un premier signe ? Il était subtile, il était discret, mais je l'avais vu. Le travail commençait déjà, bien que nous n'ayons pas fait énormément de choses. Il savait donc porter de l’intérêt. Soulagé par ce geste qui aurait pu paraitre anodin pour le commun des mortels, je détachais le poney et m'emparais d'une chambrière pour marcher en direction du rond de longe. Comment allait se passer cette première séance ? Tandis que nous avancions en direction de notre but, le doute commençait de s'installer. Je n'étais pas une cavalière très sûre de moi, surtout quand il s'agissait d'éduquer un équidé pas très à cheval sur les principes ( ahah ... ). Je compris alors qu'au delà de le faire progresser, j'allais moi même évoluer. Et c'était une bonne chose ... Tout à coup le sourire revint. Nous allions apprendre ensemble pour le meilleur, et pour le pire.

    * ROND DE LONGE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafate
Admin


Féminin Nombre de messages : 8532
Age : 27
Cheval : Esteva
Métier : Adminhyperdébordée xD
Date d'inscription : 01/08/2007

Fiche Cavalier
Points Cavalier:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   27.05.12 17:55

+ 5% Confiance

_________________
Esteva

Spoiler:
 

Merci Pingou (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Fenrir - Poney - 8 ans ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Fenrir - Poney - 8 ans ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Poney Fringant
» Arrivée d'un etranger au Poney
» Arrivée au Poney Fringant après un périlleux voyage
» Ragnar Fenrir [ Need a second validation]
» poney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ Neverland Stables ] :: Chevaux :: Poneys :: Ecurie du Kenya-
Sauter vers: